Emmanuel SCARPA

 

www.emmanuelscarpa.com

 

Batteur et compositeur, il a commencé la batterie de manière autodidacte dans un groupe de punk-rock. Son parcours est marqué par des études d'écriture classique (médailles d'or en harmonie, contrepoint et fugue couronnées d'un prix de la SACEM en 1998) auxquelles il ajoute une pratique assidue de l'improvisation dans toute sorte de contextes, du jazz aux musiques expérimentales.

Depuis 2000, il participe régulièrement aux projets du collectif La Forge (François Raulin, Michel Mandel et Pascal Berne) qui l'amènera à jouer, à composer et à enregistrer dans Les Chaises musicales, Micromegas, La Grande Forge, Le Son du Ciel et des Ténèbres, avec les projets franco-chinois Tian Xia et Ici-même, et avec les musiciens Wolfgang Puschnig, Marc Ducret, Christophe Monniot, Adama Dramé, Jean-Luc Capozzo, Guillaume Roy, François Corneloup, Bruno Chevillon, Dominique Pifarely, …

Emmanuel Scarpa a eu aussi une période assez active dans le groupe hollandais Man Bites Dog du collectif Trytone d'Amsterdam dans de nombreux clubs et festivals en Europe : Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Suède, Lituanie, Pologne, France, Espagne.

Il parvient à se forger une personnalité musicale en écrivant, en improvisant, et en dirigeant ses propres projets tels que : Oxalis quintet (2002-2004), Umlaut (2004-2013), Les Métamorphoses projet Franco-Hollandais (2006-2007), Umlaut double trio (2008-2010), Dual Ritual et nouvellement Invisible Worlds.

On a pu l'entendre dans Thôt Twin (Stéphane Payen, Guillaume Orti, ...), Nuit Américaine (Lambert Wilson), Come see the Duck (5tet Paris), Roland Pinsard trio avec Benoît Delbecq, Laurent Dehors Trio, Le sourire au pied de l'échelle (F.Raulin 2003), Alexandra Grimal Trio, Am-Pm, Transistor, Ellery Eskelin Trio.

Actuellement, il joue avec SkullTone (Lyon-Marseille), Marteau-Matraque (Lyon), Sylvaine Hélary Trio (Paris), 21 (Lyon-Paris), Radiation 10 (Paris) et l'Ensemble Op.Cit (Lyon).