Michel MANDEL

 

 Après un cursus classique au conservatoire, et perfectionnement avec K. Leister, G. Deplus, J. Di Donato, M. Arrignon, il commence sa carrière musicale par le professorat et de nombreux concerts autour du répertoire avec le pianiste H. de Nolly (Mozart, Brahms, Schumann, Debussy, Berg, Stravinsky, Berio et autres compositeurs contemporains).
Il aiguise sa curiosité par des collaborations avec la danse (Cie Pascoli, Cie Litecox) et le théâtre (Atheca). Il fonde avec Jean Paul Autin, l’orchestre Musicabrass “Avant-garde républicaine”, premier orchestre post-moderne de rue.
Pendant plus de quinze ans, il est en tournée internationale avec le groupe Volapuk, avec lequel il participe à l’écriture du spectacle “Aujourd’hui peut-être” pour la Cie Maguy Marin. Nominé aux Oscars de la musique en 1997, catégorie composition pour la danse. Par le biais de projets ou de rencontres, il a joué avec Fred Frith, Wolfgang Puschnig, Marc Ducret, Denis Badault, Sylvaine Hélary…
Il développe, depuis de nombreuses années, un langage personnel autour des clarinettes avec son Solo (CD paru sur le label Gazul).
Co-fondateur de La Forge, il participe à tous les projets initiés par ce collectif, notamment les spectacles : Les chaises musicales, Sati(e)rik excentrik, Jardins extraordinaires, les écritures pour Tian xia, orchestre Franco-chinois, ou Portraits de femmes, composition pour harmonie et improvisateurs.
Membre du Quartet Novo, il forme également un duo tonique avec le saxophoniste Yves Gerbelot. (CD Tuyaux, Label Forge, 2012). Il est également membre de “Matières à réflexion”, association de recherche artistique avec Stern, plasticienne, avec entre autres des formes spectaculaires tels que : “Avec mobile apparent”, “Découpes”, “Petit opéra d’ombres”.
Il collabore avec le chorégraphe Nicolas Hubert Cie Epiderme avec “Circonférence” en 2013/2014, et “La Crasse du Tympan” en 2015/2016.

 Discographie :
- Sur les labels Cunéiform & Orchestra : 4 CDs avec le groupe Volapük : “Le feu du tigre”, ”Slang”, “Polyglott”, “Where is Tamashii”
- Sur le label Gazul : « Solo » Michel Mandel
- Sur le Label Forge : « Jardin volant » Quartet Novo , « La Grande Forge » , « Tian xia » orchestre Franco-Chinois, « Tuyaux » duo Mandel/Gerbelot , « Sati(e)rik excentrik »